52 histoires pour s'inspirer
Sommaire picto-suite 19 21 picto-suite
Territoires 20

En Nouvelle-Aquitaine : on pêche les déchets à marée basse

Zéro plastique rejeté en mer d'ici 2025. C’est l’objectif fixé par le Gouvernement dans le cadre du Plan Biodiversité pour réduire le risque croissant que représentent les déchets plastiques pour le milieu marin.

Pour contribuer à cette ambition, l’ADEME a publié en juin 2020 une vaste étude sur ce thème. Outre un rappel de la réglementation et des enjeux, l’étude analyse les points forts et les limites de 25 initiatives (prévention, sensibilisation, collecte des déchets, traitement…). Ses auteurs l’ont conçue pour accompagner les collectivités dans leurs plans d’action locaux de lutte contre la pollution plastique. Car nombreux sont les territoires qui s’engagent dans ce combat, à l’image de la Communauté d’agglomération Rochefort Océan (CARO) qui a choisi d’axer son Contrat de Transition écologique (CTE) sur l’économie circulaire. Avec le soutien financier de l’ADEME, la CARO a installé un réseau de bacs à marée permettant aux citoyens d’y déposer les déchets qu’ils trouvent sur le littoral.

Cette collecte permet de quantifier et qualifier les déchets dans le but de travailler avec et sensibiliser leurs « producteurs », cibler les actions à entreprendre en amont mais aussi mieux valoriser ces déchets en aval. « Cette action est d’autant plus intéressante qu’elle permet d’appréhender une partie de l’activité économique du territoire, les métiers du littoral », souligne Cécile Forgeot, Chargée de mission à l’ADEME Nouvelle-Aquitaine.

L’Agence a participé, à l’élaboration de la charte « Une plage sans déchet plastique pour des communes littorales éco-exemplaires », portée par le ministère de la transition écologique et l’Association nationale des élus du littoral (ANEL), proposant aux collectivités du littoral 15 gestes concrets pour lutter contre la pollution plastique sur leur territoire.  

1400

espèces marines sont menacées par les déchets marins 

7,4 t

de déchets et 500 kg par km récupérés en un an dans les bacs à marée de la CA Rochefort Océan

Continuez votre lecture
37

Logistique-sur-Seine : les transports préfèrent l'eau

30

Entre résilience et économies : quand les TPE et PME embrassent la transition écologique

40

Entre Covid-19 et Plan de relance, l'ADEME accélère sa transformation - Fabrice Boissier, Directeur général délégué de l'ADEME