52 histoires pour s'inspirer
Sommaire picto-suite 14 16 picto-suite
Territoires 15

Économie circulaire : à la découverte d’un territoire labellisé

Passer de la gestion des déchets au déploiement de l’économie circulaire sur leur territoire ? C'est l'ambition que nourrit l’ADEME pour les collectivités en lançant un nouveau label adossé à un référentiel complet. Explications avec Aude Laroche, responsable adjointe du pôle valorisation des déchets de la Communauté de Communes Coeur-du-Var, un territoire périurbain et rural de 11 communes du Var, qui a décroché la première marche de ce label en septembre dernier.

Aviez-vous déjà travaillé avec l'ADEME ?

En 2015, nous avions déjà bénéficié du dispositif « Zéro Déchet Zéro Gaspillage » de l’ADEME ; la communauté de commune Cœur Du Var avait ensuite été lauréate en 2018 de l’Appel à projets Économie circulaire de l’ADEME PACA. Cette initiative nous avait alors permis d’obtenir un soutien technique et financier pour développer une trentaine d’actions en faveur de l’économie circulaire autour de deux grands axes : le tri des déchets recyclables des ménages et les biodéchets. L’engagement du territoire s’est concrétisé par de nombreuses actions et avancées (voir ci-contre). Forts de ces résultats, nous avons postulé pendant le confinement au nouveau label Économie circulaire créé par l’ADEME.

Quelle est la valeur ajoutée de ce label pour vous ?

En plus de nous apporter de la visibilité au plan national, le label permet de valoriser la démarche auprès des élus et du personnel qui peuvent se rendre compte que leur action porte ses fruits. C’est aussi une dynamique d’amélioration continue dans la durée, qui nous incite à progresser et à aller plus loin. Nous avons obtenu le 1er palier, nous visons désormais le deuxième et les suivants !

Quel conseil donneriez-vous à d'autres territoires ?

Même si le référentiel est le même pour tous, chaque territoire peut le décliner en fonction de ses propres enjeux. L’important est de partir des besoins des habitants et des problématiques de la collectivité mais aussi d’être à l’écoute des élus qui décident en dernier ressort des projets qu’ils veulent mener. 

LE LABEL ÉCONOMIE CIRCULAIRE EXPLIQUÉ

L'ADEME a lancé en 2020 un programme et un label en direction des collectivités territoriales afin de les accompagner dans leur politique en faveur de l’économie circulaire. Basé sur un référentiel d’actions développé en partenariat avec un panel de territoires, ce nouveau dispositif aide concrètement chaque collectivité à définir sa stratégie et son plan d'action. Il lui permet aussi de suivre et d’évaluer la performance globale de sa politique territoriale d'économie circulaire. Vingt-six collectivités ont atteint le premier palier de ce label en 2020. Rendez-vous ici ( https://www.optigede.ademe.fr/demarche-territoriale-economie-circulaire-referentiel ) pour plus d’informations. 

Baisse de 35% du volume d'ordures ménagères en 10 ans grâce à l'extension des consignes de tri et au développement du compostage

Collecte des déchets 1 fois par semaine sur tout le territoire au lieu de 4 fois par semaines dans certains quartiers auparavant 

Prêt gratuit de 20 broyeurs électriques aux habitants qui broient leurs végétaux pour pailler leur jardin 

32 composteurs partagés déployés en cœur de ville ; 13% des habitants équipés d'un composteur individuel

Continuez votre lecture
03

Télétravail : vers un mode de vie plus écologique ?

19

« Bénéfriches » : pour lutter contre l’artificialisation des sols

28

Quel est l’impact sur l’environnement d’une pizza jambon-fromage ?