52 histoires pour s'inspirer
Sommaire picto-suite 28 30 picto-suite
Entreprises 29

A Dijon, les transports rouleront bientôt à l'hydrogène vert

Faire de Dijon une référence de la mobilité zéro-émission en France ? C'est l'ambition qu'a affirmé tout un écosystème local d'acteurs publics et privés en se dotant d'une infrastructure hydrogène pour les transports. 

Une ambition aujourd’hui constatée partout en France, et soutenue par les pouvoirs publics, à travers deux appels à projets structurants pilotés par l’ADEME (voir encadré ci-dessous), et dont l’écosystème dijonnais est justement lauréat. 
Pour réaliser ce projet d’avenir, Dijon Métropole, soucieuse du développement de la filière hydrogène, a souhaité s’associer avec des entreprises locales pour créer un véritable système de production, allant de l’amont à l’aval du processus. La collectivité s’est associée avec le groupe Rougeot Energie afin de créer ensemble Dijon Métropole Smart EnergHy (DMSE). Leur projet prévoit le déploiement d’un site de production d’hydrogène par électrolyse, d'une capacité quotidienne de 500 kilos d’hydrogène par jour. Une infrastructure qui sera complétée à l’automne 2021 d'une seconde station d'avitaillement, idéalement située à proximité du dépôt de bus. A court terme, ces 2 stations pourront alimenter les véhicules à hydrogène de la collectivité et ses partenaires (bus, bennes à ordures, véhicules utilitaires), et s'ouvrir aux entreprises et aux particuliers. 

L’impulsion donnée par Dijon Métropole Smart EnergHy embarquera les entreprises délégataires de la Métropole dans la conversion de leurs véhicules à l’hydrogène, mais également à moyen terme les grands transporteurs situés sur le territoire. 

L'ADEME S'ENGAGE POUR L'HYDROGÈNE

L’hydrogène constitue une opportunité stratégique incontournable pour réussir la transition vers une économie « zéro carbone ». Il s’inscrit également dans une priorité de souveraineté énergétique pour de nombreux Etats. Plus de 7 milliards sont donc destinés au soutien de cette filière au niveau national d’ici 2030. 
Dans ce contexte, l’ADEME a lancé en octobre 2020 deux appels à projets structurants qui se déploieront en 2021-2022 : 
→ L’appel à projets « Briques technologiques et démonstrateurs » financé par le Programme d’investissements d’avenir (PIA) de l’Etat et opéré par l’ADEME, qui s’adresse principalement aux entreprises. Il est doté de 350 millions d'euros. 
→ L’appel à projets « Ecosystèmes territoriaux hydrogène » du Plan de relance, opéré par l’ADEME soutient des investissements de production et de distribution d’hydrogène renouvelable ou décarboné, pour des usages industriels et en mobilité, en particulier dans le domaine des utilitaires et des transports lourds (collectifs ou de marchandises). Il est doté de 275 millions d'euros. A terme, 7 projets seront présélectionnés.  

Continuez votre lecture
44

Réduire l'empreinte carbone des bâtiments de l’ADEME

18

Les incidences environnementales des énergies renouvelables...

47

2010-2020 : 10 ans d’aide à l’innovation